Salle comble pour les insoumis.

La salle Tarbouriech était pleine comme un œuf, beaucoup de leaders de femmes et d’hommes de la politique progressiste avaient fait le déplacement pour débattre sur les préoccupations  de l’Hérault, venus du bassin de Thau ou de bien plus loin les spectateurs ont pu partager cette même conviction de la citoyenneté participative entre autre et de relever le débat autour de valeurs, souvent, oubliées, comme celle de l’eau, de l’agriculture ou encore de la précarité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s