Le patron du MEDEF l’avait réclamé, Hollande et Valls l’ont fait.

vallsmedefDroit à licencier plus facilement, qui est le cæur de la loi El Khomri , vient de rentrer en vigueur depuis le 1″‘décembre 201-6.
Avec ce texte, une simple baisse de commandes même temporaire pourra justifier des licenciements, et le recours des salariés licenciés sera voué à l’échec.
François Fillon, candidat à la présidentielle pour les Républicains, s’engouffre aujourd’hui dans le boulevard ouvert par le gouvernement de Monsieur Valls. ll annonce la suppression de 95% de ce qui dans le code du travail reste encore favorable aux salariés.
C’est Germinal !
Face à cet archaïsme de passé, il faut mettre le cap sur la modernité : abroger la loi El Khomri , renforcer le code du travail pour garantir l’emploi et non les licenciements, restaurer le choix de la couverture universelle de la Sécurité sociale, étendre par la loi la cotisation à hauteur de 20% des dividendes financiers qui engraissent les paradis fiscaux et échappent à l’impôt.
Section du Parti Communiste de Sète.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s