Une politique dangereuse

[Éditorial] Une politique dangereuse

 10602071

Ce n’est pas une surprise: les mauvais chiffres du chômage – et derrière les chiffres, près de six millions de personnes en souffrance- témoignent que la France est loin d’être sortie d’affaire. Pour les tenants de la loi travail et désormais de la casse du code du même nom via des ordonnances, la faute est aux «rigidités» du marché, comprendre les droits des salariés. C’est en substance la position constante du patronat relayée avec zèle par l’actuel pouvoir politique.

Si les baisses de cotisations -qui plombent les comptes publics et donc fragilisent les services publics – et la précarisation des salariés étaient la solution pour en finir avec le non-emploi, il y a belle lurette qu’on en aurait fini avec le chômage.

Remplir les carnets de commande des entreprises, développer la recherche et le développement, augmenter les salaires et miser sur la formation tout au long de la vie, voilà des pistes qui ne sont pas, hélas, à l’agenda du gouvernement et du chef de l’Etat.

Non, pour lui l’urgence est de précariser le contrat de travail en mettant quasiment fin au CDI avec la généralisation du «CDI de chantier»; de limiter les indemnités prud’homales; de baisser encore les cotisations («charges» pour les libéraux) sur les bas salaires, véritable trappe aux emplois de mauvaise qualité.

L’objectif n’est pas de remettre le pied à l’étrier aux chômeurs mais de créer des mini-jobs pour arriver à une baisse factice des chiffres du chômage et une flambée de travailleurs pauvres. Cette politique est dangereuse non seulement pour les citoyens, réduits à des variables d’ajustement, mais pour l’avenir économique du pays et l’équilibre de la société. En même temps, les cadeaux fiscaux aux plus riches, censés relancer l’investissement, vont creuser les inégalités et voler la nation de subsides nécessaires. A ce rythme, la France n’est vraiment pas sortie d’affaire!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s