Historique

Les femmes et les hommes qui s’associent pour constituer ensemble le Parti communiste français ont en projet commun de vouloir répondre aux immenses défis de notre époque par l’émancipation de chacun-e, la maîtrise sociale, la mise en commun et le partage des connaissances, des pouvoirs, des richesses. Elles et ils refusent un monde où les possibilités considérables qui surgissent de l’activité et du génie humain sont dévoyées en pillage des ressources, en concurrence aveugle, en affrontements et en guerres ; une société d’injustices et d’inégalités où les forts écrasent toujours les faibles. Elles et ils considèrent que la toute-puissance de l’argent peut être combattue, que le capitalisme n’est pas la fin de l’histoire.

Leur engagement politique a pour raison d’être de promouvoir la pleine autonomie et le plein épanouissement de chaque femme et de chaque homme en faisant reculer, jusqu’à leur dépassement, toutes les formes sociales d’exploitation, de domination et d’aliénation.

Des êtres humains libres, égaux et associés, c’est la conception révolutionnaire qu’elles et ils se donnent d’un communisme libérateur d’humanité.

Extrait du préambule des statuts du Parti communiste français


Candidats aux élections présidentielles

image: http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e3/Marie-George_Buffet2005.jpg/220px-Marie-George_Buffet2005.jpg

Marie-George Buffet à Paris 2005.

Le président de la République est élu au suffrage universel direct depuis 1965. En 1958, il a été élu par un collège de 80 000 grands électeurs et auparavant il l’était par les députés et les sénateurs réunis en congrès.

______________________________________________________________

François Liberti

François Liberti, né le 17 septembre 1947 à Sète (Hérault), est un homme politiquefrançais.

Biographie

Député de l’Hérault de 1997 à 2007, il faisait partie du groupe communiste à l’Assemblée nationale. Il a également été maire de Sète de 1996 à 2001 suite à l’annulation de la municipale de 1995 où il a battu le sortant Yves Marchand (CDSUDF) qui était alors premier magistrat de la ville depuis 1983.

Anciens mandats

Mandat actuel

  • Conseiller départemental canton de Sète, élu en mars 2004, réélu en 2011 avec près de 58 % des voix,réélu en mars 2015 avec plus de 52% des voix.

2010

Les faits marquants de Votre organisation en 2010.

2009

Les faits marquants de Votre organisation en 2009.

En savoir plus sur http://particommunistesete.e-monsite.com/pages/historique.html#63I4QJhLkiLoSCac.99

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s